“Si tu me quittes… ce n’est pas vailable! – connaître et prevévenir” FR

« Si tu me quittes… ce n’est pas valable

##ACTUALITÉS – PARTICIPEZ AU CONCOURS D’IDÉES “JE VOUS PARLE DE LA NATURE” 👉 OUVRIR FB: https://fb.me/e/WRuhrqZu

📣📢 GAGNANT du concours « Je vais vous parle de la nature » : Istituto Comprensivo Benedetto Croce à Paglieta (CH), avec l’histoire « SOS eau : gaspiller ou économiser ? 👉https://cdcaabruzzoaps.wordpress.com/2021/08/29/ti-racconto-la-natura-vincitore-del-concorso-ita-eng-fr-chi-zho-rus-rum-ron-alb-squi

##ACTUALITÉS – ATELIER THÉÂTRE “FAIM D’HISTOIRES” – MODE DE PARTICIPATION, CALENDRIER, DESCRIPTION 👉 OUVRIR FB:https://fb.me/e/HBwu2skR

##ACTUALITÉS – ATELIER THÉÂTRE “UNE JOURNÉE D’UN CONSOMMATEUR” – MODE DE PARTICIPATION, CALENDRIER, DESCRIPTION 👉 OUVRIR FB:https://fb.me/e/13O1dbI7r

##ACTUALITÉS – ATELIER THÉÂTRE “GÉOGRAPHIES INTÉRIEURES” – MODE DE PARTICIPATION, CALENDRIER, DESCRIPTION 👉 OUVRIR FB:https://fb.me/e/1rybeLS16

DESCRIPTION DU PROJECT – COMMUNIQUé DE PRESSE. « Si tu me quittes… ce n’est pas valable ! – connaître et prévenir » est un projet visant à rendre les villes et les établissements humains inclusifs, sûrs, durables et durables. Il s’agit d’un projet innovant proposé et mis en œuvre par l’Association de promotion sociale “Centre de documentation sur les conflits environnementaux – CDCA Abruzzo” et s’adresse à l’ensemble du territoire de la région des Abruzzes.

Le projet, d’une durée totale de 9 mois, s’achèvera en octobre 2021. L’objectif principal du projet est de sensibiliser les citoyens, les collectivités locales, les entreprises et toute personne de la région aux enjeux de la gestion des déchets, du Développement Durable (Agenda 2030 ), le changement climatique et l’économie circulaire, à travers la mise en œuvre d’un ensemble d’activités visant à toucher différents segments de la population et des entités publiques et privées. Le projet a été financé par la Région des Abruzzes avec la détermination n. DPG022 / 17 du 08.02.2021 de la Région des Abruzzes – Département de la santé et du bien-être – Service de programmation sociale – dpf014, étant l’attributaire de l’appel régional pour “Financement d’initiatives et de projets d’importance régionale promus par des organisations bénévoles et des associations de la mise en œuvre d’activités d’intérêt général ».

Le point de départ de la conception du projet a été l’analyse croisée des données ISTAT, relatives aux dépenses de collecte des déchets et à l’évolution démographique. L’analyse croisée des données ISTAT relatives aux dépenses de collecte des déchets et à l’évolution démographique dans la région des Abruzzo nous a permis d’identifier quelques interactions importantes. Entre 2014 et 2019, les dépenses familiales mensuelles moyennes pour la collecte des déchets (Coïcop 04.42) dans le sud de l’Italie ont augmenté en moyenne de 2% par an, passant de 20,39 € à 22,83 €. En 2018, dans la province de Chieti, le pourcentage de collecte sélective des déchets était de 69,4 % (Source : Urban Waste Report 2019, ISPRA). Il s’agit de la valeur la plus élevée de la région des Abruzzo, avec une augmentation de 16 % au cours des cinq dernières années mais non sans des valeurs moins vertueuses : plus de 50 000 tonnes d’indifférencié sont traitées annuellement. De plus, tout abandon irresponsable de diverses fractions de déchets représente un coût pour la collectivité qui doit assumer les coûts de récupération, d’élimination et de remise en état éventuelle des sites. Une autre faiblesse relevée est la difficulté de communication interculturelle relative à la bonne gestion des déchets d’un point de vue inclusif des minorités linguistiques.

A cette fin, nous souhaitons impliquer des médiateurs culturels bénévoles, proches des communautés étrangères auxquelles ils appartiennent, capables de sensibiliser et de contribuer activement à la réussite du projet, ainsi que de traduire divers supports dans les 7 langues étrangères les plus présent dans les Abruzzo.

Le projet « Si tu me quittes n’est pas valable » est donc adapté pour répondre à ces besoins. Nous sommes bien conscients que des phénomènes tels que l’abandon des déchets et le gaspillage de nourriture (mais aussi d’énergie et d’eau), dépendent souvent des modes de vie quotidiens, tant dans les familles que dans les activités publiques et privées. Il est essentiel de recevoir des informations détaillées de manière très intense et de sensibiliser sur le danger, sur les dommages et sur les coûts économiques et sociaux d’une certaine façon de faire, pour générer un changement de mode de vie et donc un changement de comportement incorrect , à tous les niveaux de la société. Pour traiter tous ces aspects, nous utiliserons différentes méthodologies de communication : rédaction de dossiers de fond, infographie, vidéo/audio pour diffusion médiatique et réunions publiques et explications du projet avec des activités de laboratoire à l’intérieur.

Divers documents seront traduits dans les 7 langues étrangères les plus populaires de la région des Abruzzo.

Concrètement, les thèmes abordés seront :

1. Cycle des déchets, livraison correcte et recyclage des marchandises en fin de vie : les 4 R

2. Les dommages causés par l’abandon des déchets dans la nature et les bénéfices sociaux, environnementaux et économiques d’adopter un comportement responsable et durable;

3. Utilisations alternatives des aliments – éviter le gaspillage alimentaire et plus encore;

4. Développement durable, changement climatique et économie circulaire – comportements responsables à adopter

Le projet, bien que destiné à l’ensemble de la région, trouve sa base conceptuelle dans le Plan d’Action du Contrat de Rivière Feltrino, dont CDCA Abruzzo et ECOLAN spa sont abonnés. La valeur ajoutée apportée par ces derniers est déterminante dans la phase de conception et de mise en œuvre des activités du projet.

Le parcours atelier fait intervenir des animateurs, afin de réduire les difficultés que la pandémie de Covid 19 a occasionnées à la catégorie. Les professionnels impliqués sont tous issus des compagnies théâtrales des Abruzzes, chez les gens de Marcello Sacerdote, Francesca Camilla D’Amico, Eva Martelli et Cristian Zulli. Les productions audio-vidéo seront réalisées par Enzo Testa et le support technique – opérationnel sera assuré par Barbara Gammaraccio. De plus, toujours en raison d’une pandémie, le parcours laboratoire se fera à distance et si possible en présence.

En vue de la réalisation du parcours laboratoire, un « concours d’idées » a été lancé qui fera l’objet d’un des 4 modules laboratoire dont les informations sont présentées dans l’infographie ci-jointe. Tous les modules de l’atelier seront réalisés en septembre 2021. Le projet est en cours de construction. Il est possible de se tenir informé via les réseaux sociaux et les sites internet de l’Association et du Feltrino CdF.

%d blogger hanno fatto clic su Mi Piace per questo: